Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 21:54



Août au travail... pour préparer la rentrée...








Repost 0
Published by gaelle boissonnard
commenter cet article
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 11:17

Depuis quelques années, je travaille beaucoup pour l'illustration, essentiellement pour
les Éditions des Correspondances. J'ai donc mis en veilleuse une activité de création certainement plus libre, peut être aussi plus expressive, et par là bien ralenti le rythme des expositions.

 Aussi, pour répondre à une question qui me revient souvent, je n'ai actuellement pas de peintures 
ou dessins à vendre, ni d'exposition programmée à court terme....
Mais je ne me manquerais pas de vous faire part de tels projets (car ils ne sont pas très loin et me trottent dans la tête), ce blog est là pour ça...






Pour patienter... un petit dessin à l'aquarelle, réalisé justement pour illustrer le carton
d' invitation à une exposition, il y a deux ou trois ans déja.

Repost 0
Published by gaelle boissonnard
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 22:56

Encore un...


null

Repost 0
Published by gaelle boissonnard - dans dessins
commenter cet article
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 22:53

Dans la même série que le précédent, un dessin fait il y a un peu plus d'un an.


Repost 0
Published by gaelle boissonnard - dans dessins
commenter cet article
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 22:46

Bon, je ne serais jamais Prévert, c'est dit, mais j'aime les mots, et j'aime aussi
quand ils se frottent à mes dessins...

null 

Repost 0
Published by gaelle boissonnard - dans dessins
commenter cet article
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 23:25

... un homme, j'aimerais que ce soit Jacques Prévert.

Parce qu'il écrit comme j'ai rêvé de savoir écrire, parce qu'il dit comme je pense, parce qu'en le lisant je me sens chez moi, parce que son langage est celui de ma planète, cette langue qui porte ses mots comme une évidence et qui se fraye un chemin jusqu'à mon coeur sans avoir à forcer la porte, sans même avoir à mettre en route le petit moteur qui s'active dans ma tête...

Les mots de Prévert me suivent depuis plus de vingt ans et chaque fois que j'ouvre un de ses livres, que je laisse mes yeux se promener sur ses lignes, je ressens toujours cette émotion troublante, celle que l'on doit ressentir quand on rentre chez soi, aprés une trés longue absence...


Dans ma maison

 

 

Dans ma maison vous viendrez

D’ailleurs ce n’est pas ma maison

Je ne sais pas à qui elle est

Je suis entré comme ça un jour

Il n’y avait personne

Seulement des piments rouges accrochés au mur blanc

Je suis resté longtemps dans cette maison

Personne n’est venu

Mais tous les jours et tous les jours je vous ai attendue

 

Je ne faisais rien

C'est à dire rien de sérieux

Quelquefois le matin

Je poussais des cris d’animaux

Je gueulais comme un âne

De toutes mes forces

Et cela me faisait plaisir

Et puis je jouais avec mes pieds

C’est très intelligent les pieds

Ils vous emmènent très loin

Quand vous voulez aller très loin

Et puis quand vous ne voulez pas partir

Ils restent là ils vous tiennent compagnie

Et quand il y a de la musique ils dansent

On ne peut pas danser sans eux

Faut être bête comme l’homme l’est si souvent

Pour dire des choses aussi bêtes

Que bête comme ses pieds gai comme un pinson

Le pinson n’est pas gai

Il est seulement gai quand il est gai

Et triste quand il est triste ou ni gai ni triste

Est-ce qu’on sait ce que c’est un pinson

D’ailleurs il ne s’appelle pas réellement comme ça

C’est l’homme qui a appelé cet oiseau comme ça

Pinson Pinson Pinson Pinson

 

                                                         Comme c’est curieux les noms

Martin Hugo Victor de son prénom

Bonaparte Napoléon de son prénom

Pourquoi comme ça et pas comme ça

Un troupeau de Bonaparte passe dans le désert

L’empereur s’appelle Dromadaire

Il a un cheval caisse et des tiroirs de course

Au loin galope un homme qui n’a que trois prénoms

Il s’appelle Tim-Tam-Tom et n’a pas de grand nom

Un peu plus loin encore il y a n’importe qui

Beaucoup plus loin encore il y a n’importe quoi

Et puis qu’est ce que ça peut faire tout ça

 

Dans ma maison tu viendras

Je pense à autre chose mais je ne pense qu’à ça

Et quand tu seras entrée dans ma maison

Tu enlèveras tous tes vêtements

Et tu resteras immobile nue debout avec ta bouche rouge

Comme les piments rouges pendus sur le mur blanc

Et puis tu te coucheras et je me coucherais prés de toi

Voila

Dans ma maison qui n’est pas ma maison tu viendras



(Jacques Prévert, Paroles.)

 Ces mots là, je les ai écrit sur un mur de ma maison...
 Il y a quelques années, j'avais fait des dessins à la plume d'après des textes de Prévert, j'aimerai essayer encore, un jour....

Repost 0
Published by gaelle boissonnard - dans portrait chinois
commenter cet article
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 22:53

En attendant ces jours proches où je passerai mes journées à écouter les cigales les pieds dans l'eau, je profite de l'ombre de l'atelier et de sa température qui reste clémente, et je me baigne dans la couleur...


Repost 0
Published by gaelle boissonnard
commenter cet article
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 10:03

C'est l'été, mais pas encore les vacances... J'ai délaissé les illustrations du conte pour quelques semaines, et retrouvé la couleur et les grands formats pour tenter de réaliser quelques nouvelles images
pour les Editions des Correspondances.
En attendant que celles ci voient le jour, un dessin d'objet, encore.... J'aime vraiment ça, dessiner des objets, mais là, je vais devoir attendre les vraies vacances pour poursuivre cette série....


Repost 0
Published by gaelle boissonnard - dans dessins
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 00:13
Rond de lune est avant tout pour moi l'histoire d'une belle rencontre. Rencontre avec une jeune éditrice dont les yeux s'illuminent quand elle se met à parler des tous petits, à chanter leurs comptines, une bretonne passionnée (pas seulement de beurre salé ...) et vraiment animée par un désir de communication et d'échange avec les jeunes enfants.
Les premières parutions de rond de lune ont été des triptyques d'affichettes illustrant des comptines, suivis par des cartes, rondes comme la lune, chacune racontant presque une histoire à elle toute seule...







Rond de lune vient tout juste de fêter ses "un an", en offrant à ses illustratrices et illustrateurs un petit séjour sur la lune... Et malgré un aller retour en fusée quelque peu impressionnant, ce voyage au pays du beurre salé, de la légèreté, des éclats de rire, des soirées pyjama (hum...chemises de nuit...) et des crayons de couleur restera un merveilleux souvenir.

Quelques images pour le plaisir, mais s'il vous prend l'envie d'en découvrir plein d'autres au détour d'une balade sur la lune, le site de Rond de lune est en lien juste en haut à gauche...




Didier Pourrat





 Véronique Vernette








Repost 0
Published by gaelle boissonnard - dans édition
commenter cet article
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 09:50



J'ai travaillé pendant des années avec des pigments, des liants acryliques, des pastels à l'huile...
Je redécouvre depuis peu ma boîte d'aquarelle, reçue comme cadeau de Noël il y a 23 ans...
J'aime beaucoup le côté nomade de l'aquarelle, cette idée de pouvoir la faire suivre
partout où on va. 
Repost 0
Published by gaelle boissonnard
commenter cet article